Énergie, climat et environnement
Jeudi, 20 Novembre, 2014

Opinion | Par Jean-Pierre SCHAEKEN WILLEMAERS, Président du Pôle Energie, Climat et Environnement de l’Institut Thomas More | Publié dans L’Echo (Belgique), le jeudi 20 novembre 2014

Le débat sur l’énergie électrique en Europe, de plus en plus émotionnel, a engendré des réactions et postures excessives. Une division idéologique est, ainsi, apparue entre les États membres de l’UE, les uns visant un recours toujours accru aux énergies renouvelables (actuellement, essentiellement, intermittentes, c’est-à-dire fonctionnant une vingtaine de pourcents du temps, voire une trentaine à pleine capacité équivalente, selon qu’il s’agit d’éoliennes onshore ou offshore) et la sortie progressive du (...)




Mercredi, 12 Novembre, 2014

Rencontre de l'Institut Thomas More | Jeudi 13 novembre 2014, 8h30-10h | Maison du Danemark, Paris

 

En partenriat avec

La formation et la gestion du capital humain constituent aujourd’hui l'un des défis majeurs pour l’Afrique. De fait, l’inadéquation de l’offre de formation à la demande de compétences est souvent identifiée comme l’un des principaux freins à l’entrée de la jeunesse africaine sur le marché du travail.

Pourtant les choses changent vite sur le continent africain. Avec la révolution de la croissance verte, de nouveaux besoins apparaissent, de nouveaux acteurs se structurent, de nouvelles opportunités se créent. L’investissement dans les ressources (...)




Mercredi, 15 Octobre, 2014

Tribune 47 | De 1980 jusqu’à 2012, l’économie chinoise a cru à un rythme d’environ 9% par an – trois fois plus que la moyenne mondiale sur la même époque. Cette performance économique a permis de sortir un tiers de la population chinoise de la pauvreté et a permis l’entrée d’un autre tiers de la population dans la catégorie des classes moyennes (ce qui correspond en Chine à un revenu annuel minimal de 11000 euros par personne). Ce succès économique a cependant un coût social, politique et écologique. Coût social d’abord puisque le décollage économique fulgurant de la Chine est allé de pair avec une croissance importante des inégalités entre riches et pauvres et entre villes et campagnes. Coût (...)




Mercredi, 3 Septembre, 2014

Tribune 44 | Malgré la crise économique, les ménages européens ont connu une forte hausse des prix de l'énergie au cours des quatre dernières années. Le prix moyen de l'électricité a en effet augmenté de 6,6% entre 2011 et 2012, après une hausse de 6,3% entre 2010 et 2011. Dans l'UE 28, le prix de l'électricité (toutes taxes comprises) s'élevait à 0,201€ le kWh au deuxième semestre 2013, contre 0,195€ en 2012 et 0,184€ en 2011. C’est au Danemark (0,294€ le kWh), en Allemagne (0,252€), à Chypre (0,248€) et en Irlande (0,241€) qu’on observe les prix les plus élevés. Les prix les plus bas de l'UE se trouvent en Bulgarie (0.088€ le kWh), en Roumanie (0,128€) et en Hongrie (0,133€).

D’où (...)




Vendredi, 29 Août, 2014

Opinion | Les pays tels que le Danemark, l'Allemagne et l'Irlande, qui sont confrontés aux prix les plus élevés de l'électricité de l'UE, sont précisément ceux qui ont amorcé la sortie du nucléaire et/ou se sont engagés dans une politique bas carbone ambitieuse | Par Jean-Pierre SCHAEKEN WILLEMAERS, Président du Pôle Energie, Climat et Environnement de l’Institut Thomas More | Publié dans L’Echo (Belgique), 29 août 2014

En dépit de la crise économique, les ménages ont connu une augmentation récurrente des prix de l’électricité ces dernières années. Dans l’UE 28, le prix moyen de celle-ci (toutes taxes incluses), pour les ménages moyens, était de 0,201 EUR/kWh durant le second semestre 2013 contre (...)




1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16