Énergie, climat et environnement
Vendredi, 14 Septembre, 2012

Opinion | Alors que se tient la Conférence environnementale, Jean-Pierre SCHAEKEN WILLEMAERS, président du pôle Énergie, climat et environnement de l'Institut Thomas More, membre du Conseil d'Orientation, met en garde contre un excès du « principe de précaution » sur la question du gaz non-conventionnel | Publié dans Le Figaro du vendredi 14 septembre 2012

Le 22 août dernier, le Premier ministre indiquait que le débat sur le gaz non-conventionnel, et en particulier sur le gaz de schiste, n’« était pas tranché » et que le sujet sera discuté à l’occasion de la Conférence environnementale des 14 et 15 septembre. Après le recul de la précédente majorité et la loi du 13 juillet 2011 qui interdisait « (...)




Mercredi, 12 Septembre, 2012

Analyse | Le 22 août dernier, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault indiquait que le débat sur le gaz non-conventionnel, et en particulier sur le gaz de schiste, n’« était pas tranché » et que le sujet sera discuté à l’occasion de la Conférence environnementale des 14 et 15 septembre. Après le recul de la précédente majorité et la loi du 13 juillet 2011 qui interdisait « l'exploration et l'exploitation des mines d'hydrocarbures liquides ou gazeux par fracturation hydraulique » et qui abrogeait les permis exclusifs de recherches accordés, l’exécutif français maintiendra-t-il cet arbitrage pusillanime ? Tiraillé entre l’ambition affichée d’un « redressement productif » du pays et le « chantage à la (...)




Mardi, 17 Juillet, 2012

Analyse | Les grandes questions énergétiques classiques géopolitiques, traitant des oléoducs et des gazoducs, de leur tracé, de leur viabilité financière, de leur capacité de transport, ont disparu ces derniers mois des radars politiques. On avait un peu oublié, quand même, le projet Nabucco, quelque peu pharaonique, reliant la Turquie à l’Autriche, qui devait approvisionner l’Europe en gaz pour quelques décennies. Il faut dire certes que les Européens avaient et ont toujours d’importants soucis financiers et monétaires. Il est vrai aussi que le gaz de schiste a remis en question la suprématie des hydrocarbures traditionnels. Cela dit, les tuyaux sont récemment revenus, pour un temps court sans doute, sur le (...)




Samedi, 30 Juin, 2012

Opinion | L’exploitation progressive de gaz méthane bouleverse le marché de l’énergie. Ne serait-il pas justifié d’offrir des incitants à ce type de production comme ceux octroyés aux énergies renouvelables ? | Article de Jean-Pierre SCHAEKEN WILLEMAERS, membre du Conseil d'orientation de l'Institut Thomas More | Publié dans La Libre Belgique du 30 juin 2012

Le gaz est au centre des débats énergétiques en Europe et dans le monde. Depuis les années 1950, à chaque décennie, des cassandres annoncent que le pic de production des combustibles fossiles est atteint ou est sur le point de l’être. Et à chaque fois, de nouveaux gisements sont découverts, repoussant ainsi dans le temps le déclin de ces (...)




Vendredi, 29 Juin, 2012

Tribune 35 | Par Jean-Pierre SCHAEKEN WILLEMAERS, ancien membre du comité exécutif de Tractebel Engineering, ancien vice-président executif de Suez Tractebel EGI (Electricity and Gas International), membre du Conseil d'orientation de l’Institut Thomas More | Disponible en anglais

La part croissante des énergies renouvelables dans la production d’électricité de l’Union Européenne requérant de plus en plus de centrales alimentées au gaz pour compenser la production intermittente d’électricité, le remplacement des centrales au charbon, le transfert partiel du secteur énergétique européen du nucléaire vers le gaz (en conséquence de la catastrophe de Fukushima de 2011 au Japon), la réduction attendue des (...)




1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14