Sécurité et défense européenne
Mercredi, 3 Juin, 2015

Analyse | La mer Noire est une partie de la « plus grande Méditerranée » et elle prend une place grandissante dans la relation conflictuelle entre la Russie et l’Occident. Pour Moscou, la Crimée est une tête de pont vers la Méditerranée et le Moyen-Orient. Aussi, l’Europe ne saurait négliger la mer Noire. Si l’OTAN s’avère indispensable, l’UE doit jouer un rôle actif pour soutenir les États de la région et leur ouvrir un autre horizon | Texte de l’intervention prononcée par Jean-Sylvestre MONGRENIER, Chercheur associé à l’Institut Thomas More, lors du petit-déjeuner « Mer Noire : espace stratégique », organisé par l’Observatoire des États post-soviétiques de l’INALCO, le 19 mai 2015 à Paris (...)




Vendredi, 22 Mai, 2015

Analyse | L’Ukraine est engagée malgré elle dans une guerre hybride qui a des retombées en Europe centrale et orientale. Quelle que soit la manière dont on définisse ce type de guerre, il apparaît que le mot « hybride » est un l’une des clefs de la situation géopolitique. La guerre hybride que la Russie mène sur ce champ de bataille relève d’une grande stratégie qui combine différents moyens et outils. Ce « mix » stratégique constitue une menace globale et hybride pour la Communauté euro-atlantique, et elle génère un climat de paix-guerre. C’est là un défi de longue haleine | Texte de l’intervention prononcée par Jean-Sylvestre MONGRENIER, Chercheur associé à l’Institut Thomas More, lors du (...)




Lundi, 16 Mars, 2015

Analyse | Dans l’après-Guerre froide, le concept de « Soft Power », tel qu’il a été défini par Joseph Nye, est devenu des plus communs dans la littérature géopolitique. D’une certaine manière, « Soft Power » est employé comme un mot-clef dans la communication et fait même figure de martingale. Pourtant, c’est aussi un concept « mou » qui ne peut pallier ni le manque de puissance, ni le manque de dialogue entre les différentes confessions, ethnies et cultures.  Ces dernières questions se situent de toute façon sur un tout autre plan… | Par Jean-Sylvestre MONGRENIER, chercheur associé à l’Institut Thomas More | Disponible en anglais

It has become customary today to talk about “Soft Power” in (...)




Mercredi, 4 Février, 2015

Opinion | Ancien ministre de la Défense de Jacques Chirac (1995-1997) et administrateur de l’Institut Thomas More, Charles MILLON est à l'origine de la suppression du service militaire qui fut entérinée ensuite par la gauche. Il évoque le débat autour de la création d'un nouveau service national, demandé par des élus de gauche comme de droite et qui devrait être évoqué par François Hollande jeudi, lors de sa conférence de presse | Publié sur leJDD.fr, 4 février 2015

 

 

| Souhaitez-vous le retour d'un service national en France ?

Si l'objectif est d'aider à l'éducation des jeunes Français – qu'ils soient d'origine immigrée ou non –, cela doit se passer davantage dans les familles, dans les (...)




Mardi, 3 Février, 2015

Points clés 1 | Loin d’être réglé, le problème ukrainien est devant nous. Le 29 janvier 2015, les ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne (UE) se sont réunis pour discuter à nouveau de la situation en Ukraine. Sur le terrain, les groupes paramilitaires armés par Moscou et les soldats russes sont à l’offensive. L’aéroport de Donetsk est tombé et la ville portuaire de Marioupol (mer d’Azov) est bombardée. Plus au nord, la bataille de Debaltseve – un nœud routier et ferroviaire sous contrôle ukrainien –, a commencé. Si les pays européens et occidentaux ont su mettre en place un front diplomatique commun face à la Russie, et lui imposer des sanctions économiques, certains peinent (...)




1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22