Sécurité et défense européenne
Lundi, 25 Novembre, 2013

Analyse | Les 28 et 29 novembre 2013, Vilnius accueillera un sommet consacré aux relations entre l’Union européenne d’une part, les pays de l’Est européen et du Sud-Caucase d’autre part. Les fortes pressions exercées par Moscou sur l’Ukraine, pour qu’elle dédaigne le Partenariat oriental de l’UE et rallie l’Union eurasienne, indique le niveau des enjeux. Du point de vue de Bruxelles, l’idée directrice devrait être de donner forme à un vaste système géopolitique paneuropéen | Par Jean-Sylvestre MONGRENIER, Chercheur associé à l’Institut Thomas More

Les 28 et 29 novembre 2013, Vilnius, capitale de la Lituanie, accueillera un sommet consacré aux relations entre l’Union européenne (UE) et ses (...)




Vendredi, 18 Octobre, 2013

Analyse | Les exportations russes de gaz n’ont pas pour seuls objectifs le profit et l’enrichissement. L’énergie est un levier de pouvoir qui s’inscrit dans une grande stratégie visant la reconstitution d’un centre de puissance russe et la formation d’une union eurasienne. Pourtant, la transformation des marchés d’hydrocarbures donne à l’Union européenne une plus grande latitude d’action. Le renforcement du « partenariat oriental » avec l’Est européen jouera aussi en ce sens | Par Jean-Sylvestre MONGRENIER, chercheur associé à l’Institut Thomas More et auteur de Stratégies et géopolitiques russes des hydrocarbures : un défi pour l’Europe (Presses universitaires de Louvain, 2013) | Le présent (...)




Vendredi, 13 Septembre, 2013

Analyse | Suite à la dégradation de la situation dans le Sahel, l’UE a renforcé son implication dans la région, en adoptant une approche quelque peu différente de celle des Etats-Unis. En dépit de sa réaction tardive et laborieuse dans certains domaines, l’UE devra relever plusieurs défis et mettre à profit ses atouts, si elle veut occuper un rôle à la hauteur de ses ambitions dans la stabilisation du Sahel à long terme | Interview avec Antonin TISSERON, chercheur associé à l’Institut Thomas More, et Bérangère ROUPPERT, chargée de recherche au GRIP, co-auteurs de Sahel : éclairer le passé pour mieux dessiner l’avenir (GRIP, 2013)

 

Avant le coup d’État de 2012 au Mali quelle était l’action de (...)




Vendredi, 2 Août, 2013

Opinion | Le 2 août, le conseil des ministres examinera le projet de loi de programmation militaire (LPM) pour la période 2014-2019. Les budgets annoncés sont en réduction et il faudra procéder à des choix en matière de programmes, les besoins des armées et l’avenir de l’industrie d’armement devant prévaloir sur les considérations autres | Par Jean-Sylvestre MONGRENIER, Chercheur associé à l’Institut Thomas More | Publié dans Le Figaro du vendredi 2 août 2013

En amont de la LPM, le Livre Blanc d’avril dernier fixe les grandes lignes mais n’exprime qu’une vision partielle des enjeux globaux. Le volontarisme affiché ici ou là et l’appel à accroître l’effort au niveau européen débouchent en fait (...)




Jeudi, 2 Mai, 2013

Note d'actualité 3Le 29 avril dernier, la commission en charge du Livre blanc de défense et de sécurité nationale a présenté au Président de la République le résultat de ses travaux. Le livre est succinct et la vision rétrécie. Le document annonce une nouvelle réduction des ambitions militaires de la France, mettant en péril son statut politique, sa puissance effective et sa contribution à une Europe du grand large | Par Jean-Sylvestre MONGRENIER, Chercheur associé à l’Institut Thomas More

 

| Un faible apport à la réflexion stratégique

C’est avec retard que la commission en charge du nouveau Livre blanc de défense et de sécurité nationale a présenté les résultats de ses travaux au (...)




1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18