Sécurité et défense européenne
Vendredi, 18 Mai, 2012

Opinion | Les 19 et 20 novembre 2010, l'OTAN (Organisation du Traité de l'Atlantique Nord) adoptait lors d'un sommet à Lisbonne un nouveau concept stratégique définissant les menaces pesant sur ses Etats membres, les crises et les tendances des relations internationales et les moyens pour y faire face. C'est la feuille de route de l'Alliance pour les dix années à venir, et qui reconfirme que l'engagement pris de se défendre mutuellement contre toute attaque reste le socle de la sécurité euro-atlantique. Le chercheur en géopolitique Jean-Sylvestre Mongrenier analyse la pertinence du concept stratégique de l'OTAN un an et demi après son adoption | Interview de Jean-Sylvestre MONGRENIER, chercheur associé à l'Institut (...)




Vendredi, 18 Mai, 2012

Opinion | Par Jean-Sylvestre MONGRENIER, chercheur associé à l'Institut Thomas More | Publié dans Le Temps (Suisse) du 18 mai 2012

La sortie des troupes de l’OTAN depuis le théâtre afghan et le passage de relais à Kaboul seront les questions les plus pressantes du sommet de Chicago [20 et 21 mai prochain]. La ligne directrice est de conduire un repli en bon ordre et de soutenir le pouvoir central afghan dans sa mission de contrôle du territoire. De fait, la situation en Afghanistan recèle des enjeux multiformes et le désintérêt serait lourd de conséquences.

Il faut de prime abord rappeler que l’engagement occidental en Afghanistan, suite aux attentats du 11 septembre 2001, s’est fait avec l’accord de (...)




Jeudi, 22 Mars, 2012

Tribune 33La Communauté euro-atlantique désigne un ensemble de nations regroupées à l’intérieur de l’Union européenne et de l’OTAN. Expression d’un certain Occident, elle forme un « Grand Espace » avec une dimension terrestre, maritime et aérospatiale. Engagés dans une stratégie d’« enlargement » à l’Est, la Communauté euro-atlantique et ses États membres cherchent les voies d’un partenariat sans complaisance avec la Russie. Située à l’intersection de l’Europe, de l’Eurasie et du Moyen-Orient, la Turquie constitue un important allié avec lequel les liens doivent être renouvelés. Sur leur « limes » méridional et au-delà, en Méditerranée et au Moyen-Orient, les puissances (...)




Jeudi, 16 Février, 2012

Rapport | Un an après le début du « printemps arabe », et alors que la situation en Libye est loin d’être stabilisée, la rive sud de la Méditerranée demeure instable et fragile. Pour l’Union européenne et les Européens, voisins et premiers partenaires économiques des États maghrébins, cette nouvelle donne impose de renouveler leur approche dans la région. Une situation inédite appelle un nouveau regard. Pour cela, une approche globale s’impose, qui tienne compte des quatre défis que les pays et les peuples du Maghreb ont à relever

 

Le défi de la démocratisation. Si les révolutions ont rappelé les aspirations au changement politique de populations travaillées par des processus de modernisation sur (...)




Lundi, 23 Janvier, 2012

Analyse | Le lundi 23 janvier 2012, la loi sur la pénalisation des génocides était soumise au vote des sénateurs français dans une ambiance tumultueuse. La polémique porte sur le génocide arménien dont la réalité en tant que génocide est niée par l’Etat turc. De ce fait, les relations entre Paris et Ankara sont au plus bas mais il faudra bien sortir de l’impasse ; la Turquie est un acteur géopolitique dont l’importance ne doit pas être minorée. | Par Jean-Sylvestre MONGRENIER, Docteur en géographie-géopolitique (Institut Français de Géopolitique, Université de Paris-VIII), chercheur associé à l’Institut Thomas More

 

Dans son anthropologie philosophique des relations internationales, Thérèse (...)




1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19